Tuto pour les blondes et les châtains à mèches blondes…


Ayant fournit une explication certes un peu rapide, par écrit, sur le pourquoi d’un manque de netteté sur une photo
Certaine lectrices m’ont avoué n’avoir rien capté.
Donc avec des images cela devrait être plus « Parlant »
Voici donc pourquoi une photo peut ne pas être nette
Je pars sur la photo concerné que j’ai royalement piqué à Axelle, mais comme c’est de sa photo dont on parlait, je pense qu’elle ne m’en voudra pas trop 🙂
La photo :

Aigle

que voit-on dans le viseur ?
En règle général on voit ceci, sur les côtés le viseur est matérialisé en vert, et les points de sélection de l’autofocus sont en rouges, on appelle ça aussi des « collimateurs ».
Cela varie en forme et en nombre selon les différents modèles d’appareils numérique, mais ici il s’agit d’un principe « généraliste ». Il peut y en avoir beaucoup plus que les 9 representés ici

Autofocus1

alors l’autofocus, c’est un truc qui fait la mise au point à votre place, en fonction de plusieurs paramètres comme la lumière, le ou les sujets présents dans le viseur, si ça bouge etc…
En fait il effectue des calculs innombrables pour obtenir un résultat optimum, sauf que….
hé bah oui hein, sinon ça ne serait pas drôle, sauf que lorsqu’il a plusieurs sujets ou que la lumière est faible à certain endroit, que ça bouge, hé bien il lui arrive de se mélanger les pinceaux et de n’en faire qu’a sa tête, (tiens ça me fait penser à quelqu’un cette phrase)
donc sur la photo d’Axelle, voici ce qui a dû se passer.

Autofocus2

L’autofocus a été attiré par les hautes lumières en 1 et en 2 dans les cadres rouges, puis en 3 et en 4
comme il n’a pas pût faire de mise au point correcte dans les hautes lumières( 1 et 2) car trop lumineuses justement, il s’est rabattu sur les zones moins lumineuses et 3 et 4.
Là il a fait sa mise au point tranquille cool.
Ensuite, il s’est aperçu qu’Axelle n’était pas en mode Auto, sinon le flash se serait déclenché, alors il s’est dit qu’il allait devoir adapter la vitesse, l’ouverture, en fonction de ce qu’Axelle avait sélectionné, encore des calculs en perspective, mais bon c’est elle la patronne 🙂
notre ami autofocus s’est aperçu que l’ensemble de la scène était assez sombre, donc pour avoir sa mise au point nette, il a calculé l’ouverture, c’est un peu comme la pupille chez nous, les humains, si il y a beaucoup de lumière notre pupille se ferme pour ne laisser que la quantité nécessaire pour voir les objets correctement, si au contraire il n’ y a pas assez de lumière nous écarquillons bien grands nos mirettes, hé bien là, c’est pareil.

analogie

Mais pourquoi le premier n’est-il pas net ???
Tout simplement parce que l’autofocus à fait sa propre mise au point ou cela l’arrangeait, qu’il a sélectionné une grande ouverture de diaphragme à cause de la faible luminosité, ainsi qu’une vitesse adaptée à tout ceci.
Grande ouverture = peu de profondeur de champ, premier plan et arrière plan hors mise au point, flou
petite ouverture = grande profondeur de champ, premier plan légèrement flou en fonction de la distance de mise au point, arrière plan net
c’est un peu plus complexe que ça dans la réalité, mais pour un début c’est déjà pas mal 🙂

6PDC

Un conseil, pour éviter ce genre de désagrément quand vous revenez d’expédition photo et que vous les visualisez sur Ordi.
Si votre appareil sait le faire, utilisez la fonction Zoom sur l’écran de contrôle de votre appareil tout de suite après avoir pris votre photo, vérifiez le plan qui vous intéresse, et si ce n’est pas bon, vous pouvez reprendre une autre photo en essayant de corriger le problème.

Toutes ces explications sont volontairement simplistes, bien sur je pourrais vous noyer sous des détails plus techniques, mais ce n’est pas le but.
j’ai omis plein de choses, mais comme on dit, chaque chose en son temps…
un dernier truc technique quand même, à savoir, l’ouverture du diaphragme est inversement proportionnelle à sa valeur.
f= convention de nommage pour désigner l’ouverture du diaphragme.
f1.4 – f4 = grande ouverture, peu de lumière ambiante
f4.5 – f5.6 = ouverture moyenne
f8 – f22 et au-delà = petite ouverture, beaucoup de lumière ambiante
vient ensuite se greffer la dessus, la vitesse, la sensibilité Iso….
voilà, en gros. 🙂

Publicités

67 réflexions sur “Tuto pour les blondes et les châtains à mèches blondes…

  1. C’est bien expliqué, je rajouterais qu’avec le numérique il ne faut pas se priver de faire des prises et de trier ensuite à l’ordinateur. il faut sans doute aussi sortir du mode automatique en regardant un peu le manuel d’utilisation.
    pour terminer ton tu to illustré parfaitement l’idée qu’on apprend beaucoup d’une photo ratée

    Aimé par 2 people

  2. Comme je ne suis pas blonde, ni châtain clair à mèches blondes ça ne devrait pas être pour moi, et ce n’est pas pour moi, 😉 mais faut avouer que c’est bien expliqué et, comme dit @Bernieshoot, on apprend beaucoup d’une photo ratée.
    Merci Professeur Pendragon…. 😉 (référence à … 😉 )

    Aimé par 1 personne

  3. Bonne explication mais elle n’est pas si ratée que ça cette photo…snif….En général je prends le temps de vérifier après avoir pris la photo, mais je me rappelle m’être un peu énervée car je n’arrivais pas à faire ce que je voulais..j’ai beau être la patronne, l’autofocus est une vraie tête de mule ^_^

    Aimé par 1 personne

    • ah mais non, je n’ai pas dit qu’elle était ratée 🙂
      juste un problème de netteté, léger.
      ce n’était qu’un prétexte pour faire une démo.
      Oui, l’autofocus c’est bien, si on a la possibilité de s’en passer, c’est encore mieux, mais avec un compact ou hybrides, c’est quasi impossible, voire impossible tout simplement, alors il faut composer avec…
      comme je le dis souvent, vive l’assistanat, on est en plein dedans là 🙂
      Bisoussssssssssssssssssssssss

      J'aime

            • hé bah voila, tu as un mode manuel 🙂 🙂 🙂
              Alors pour bien faire il faudrait que tu t’intéresses au mode de sélection de l’autofocus car tu as la possibilité de sélectionner manuellement ton point AF.
              ce qui te permet de garder ton autofocus pour qu’il fasse la mise au point, MAIS c’est toi qui décides OU cette mise au au point doit être faite, pas lui.
              Je te dis de garder ton autofocus, car sur ce genre d’appareil, le mien aussi d’ailleurs, ce que l’on voit dans le viseur est tellement petit, je trouve, qu’il est difficile de faire une mise au point manuellement, surtout en faible lumière ou si le sujet est en mouvement.
              Pour résumer tu peux passer en Mode manuel M sur la molette du dessus, garder l’autofocus, aller dans les menus pour sélectionner le mode AF « sélection Manuelle » et dans ton viseur tu pourras déplacer le petit collimateur (petite diode rouge) en utilisant les 4 flèches de direction situé au dos de ton APN (il y a le bouton OK qui se trouve à l’intérieur)
              Normalement tu vois les points rouges quand tu appuie à mi course sur le déclencheur.
              Attention, tous ces paramètres sont a adapter en fonction du type de photo que tu fais…
              Bon bah y a plus qu’a…
              Bisoussssssssssssssssssssssss

              J'aime

  4. Bien vue l’explication en général je ne prends jamais en complètement automatique j’aime bien m’amuser à régler différemment justement pour voir l’effet produit mais parfois il faut passer en manuel total et là aie aie ouille le temps que je règle tout le sujet s’est envolé .
    Bises

    Aimé par 1 personne

    • Merci Gisèle
      Le mode manuel demande effectivement un long apprentissage.
      mais au final, quel bonheur de faire ce que tu veux avec.
      je ne travaillerai en mode auto pour rien au monde, mais c’est un choix personnel bien sur 🙂
      Bisousssssssssssssssssss

      J'aime

      • Je ne m’en sers plus, mais j’ai un Canon E1 argentique et avec je n’utilisais jamais la cellule j’avais même enlevé la pile pour être tranquille (un peu comme quand on avait des starters automatiques sur les bagnoles qui te dépensaient un max d’essence, mois jen le déconnectais), tous les réglages à la main et je t’assure quand tu as l’habitude, je faisais ça à toute vitesse car tu avais tout sous la main, sous les doigts, surtout vitesse, focus et iso à toute pompe. Maintenant faut que tu ailles dans les programmes « mode » ceci cela et pour faire du rapide c’est pas évident alors tu mets l’AF et tu mets comme tu dIs le viseur exactement là où tu veux faire la mise au point, mais c’est advienne que pourra. Bon c’est vrai qu’on peut faire plein de tantatives et que ça coute pas cher comme avec l’argentique!!! Mais quand tu as un sujet qui ne reste pas longtemps, t’es dans la m….. c’est un coup de chance.

        Aimé par 1 personne

        • Bah oui, c’est bien ça qui me dérange, les menus pour changer un paramètre…
          par contre dans les reflex argentique, on voyait quelque chose dans le viseur, pas comme aujourd’hui ou il te faut acheter du matériel assez élevé en prix, pour voir quelque chose, c’est lamentable, d’ou la quasi obligation de garder l’autofocus si tu veux que tes photos soient nettes, ou alors avoir les moyens…
          Pour les sujets rapides, tu a la post prod qui te permet de récupérer quelques erreurs, mais pas toutes un flou restera flou, il faut donc anticiper au possible 🙂
          Bisousssssssssssssssssssssssssss

          Aimé par 1 personne

          • Ben anticiper … heu oui… comme pour le plongeon du cormoran!!!! 😉
            Et comme tu dis les appareils équivalents à nos anciens réflexs (déjà pas donnés) sont prohibitifs huuu !! Alors évidemment tu peux faire 400 photos tu choisis sans avoir à tirer de planche contact, de payer la peloche plus ou moins chère en fonction des ASA 100 à 1200 etc… mais merde c’est pas une raison de les mettre à ce prix là!! C’est vrai que si tu étais un pro ou amateur très éclairé, tu avais besoin de minimum 2 appareils, mais c’est quand même pas une raison!!! Grrrrr

            Aimé par 1 personne

            • ah ça le cormoran, quand il plonge on ne sait jamais ou il remonte… 🙂
              Les prix sont quasi inabordables, je sais bien que la technique évolue, mais quand même, mon Nikon FE, qui était pour l’époque qualifier de matériel pro, je l’avais paye 1800 Francs, une somme, soit 275 €… oui c’était il 30 ans, et alors, cela reste un appareil photo, et quand on voit que les capteurs numériques sont tous fabriqué par un ou deux fabricants…. Sic
              j’ai acheté mon Nikon D3100 en promo avec deux téléobjectif de base a 600€ soit 3900 Francs, le prix de 2 FE, le format 24×36 en moins re Sic
              j’ai voulu m’acheter un téléobjectif plus puissant pour faire de l’animalier….euhhhhh oui, c’est cela…. entre 1000 ett 2000€ pour un téléobjectif !!! c’est cela oui, bien sur….
              et je ne parle pas du fait que ton appareil passé 20000 ou 40000 photos c’est en fonction des marques et modèles, il est mort, ils appellent ça l’obsolescence programmée, mais pas un vendeur ne t’en parle au moment de l’achat, silence radio…
              Bien sur, tu peux tomber sur un appareil qui va durée plus longtemps, mais ce n’est pas dit, le seul truc qui m’as fait tiqué c’est quand le vendeur m’as dit  » vous devriez prendre l’assurance réparation tout compris » ah bon et pourquoi ? « parce que c’est fragile et que l’on ne répare pas » mais à 200€ l’assurance j’ai dit non merci, je prend le risque, mais on ne m’as jamais dit qu’il avait une durée de vie limité, il n’y a qu’en fouillant sur les sites que tu trouves un fabricant qui admet que son capteur sera foutu au bout d’un certain nombre de photos.
              Elle est belle notre société de consommation n’est-ce pas 🙂
              Bisoussssssssssssss

              Aimé par 1 personne

            • Oui c’est comme quand on achetait un photocopieur, avant on savait que ça faisait tant de milliers ou millions de copies …., tout ce qui est électronique, numérique est pré programmé pour qu’une pièce tombe en rade et si on est électronicien on sait laquelle et on pourrait la changer.. mais maintenant en général c’est une petite résistance (une impression sur la carte qui est une résistance) qui claque c’est trois fois rien, mais faut changer toute la carte qui coûte aussi cher que l’appareil, avant tu changeais la résistance avec deux coup de soudure à chaque bout et vogue la galère!!! C’est bien on a miniaturisé et augmenter les capacités de calculs mais on se fout de notre gueule sur les prix !!! 😦

              On va ressembler à des vieux cons à râler comme ça mais merde zut 😉 😛

              Aimé par 1 personne

      • J’ai lu aussi les contre-jour. Par contre maintenant quand je photographie un coucher de soleil, le soleil éclate trop sur la photo, il est limite blanc. Bien sur je mets sur le bidule marqué : « coucher de soleil… » mais ça ne rend pas ce que je voudrais… Mais ne me réponds qu’à un moment perdu, parce qu’en ces jours le soleil se liquéfie vite !…

        Aimé par 1 personne

        • quand tu dis « maintenant » est-ce à dire que tu as déjà fais des photos de coucher de soleil et que maintenant tu constates comme une dégradation au niveau du résultat ?
          je vais faire un sujet coucher de soleil spécial Dominique 🙂
          Toi c’est un Cannon il me semble, tu peux me redonner ton modèle que je jette un œil.

          Aimé par 1 personne

          • oui quelque chose s’est dégradé parce qu’avant, j’avais de beaux soleils… 😦 moi c’est un minable Panasonic Lumix avec un objectif Leica, mais je dois dire que plus que la technique c’est l’angle des prises de vues qui me plaît, ou de l’originalité ds le plan…

            Aimé par 1 personne

            • Lumix n’est pas aussi « minable » que ça 🙂
              quand a leica comme objectif que dire si ce n’est que Leica est une marque mythique dans le monde de la photo.
              je comprend bien ton point de vue par rapport à la technique, ça me fait la même chose avec les voitures, j’adore me balader, mais mettre les mains dans le moteur pouah, mais en photo comme en voiture on est obligé d’avoir recours un minimum à la technique.
              Je ferais sans trop de technique alors, juste les principes de base, et je regarde pour ton problème, je pense déjà à une chose qui s’appelle la balance des blancs, y aurait tu toucher par mégarde ? ça pourrais venir de ça, sinon i faut approfondir, ce que je vais faire 🙂

              Aimé par 1 personne

            • tu dois avoir un bouton intitulé EAB, sur le dessus
              d’après ce que j’ai vu tu appui dessus et tu as un menu sur l’écran qui va te permettre de faire tes réglages, enfin ça c’est de la théorie, sinon le mieux c’est de se reporter a ta notice rubrique réglage eq.blancs, eq pour équilibrage des blancs surement. j’ai regardé ça sur le mode d’emploi du GF1, je ne sais pas si ça correspond 🙂

              J'aime

Les commentaires sont fermés.