(Dramatique) Histoire Belge


Une pensée énorme pour tous mes amis(es) Belges…

CeLJlQPW0AEVCYA
(image internet)

Publicités

20 réflexions sur “(Dramatique) Histoire Belge

  1. une fois de plus le terrorisme aveugle a frappé et c’est malheureusement imparable, il y aura toujours un endroit ou un terroriste passera, il faut absolument éradiquer l’état islamique le plus vite possible et pour ça il faut que les pays Européens s’investissent un peu plus, on est un peu les seuls à avoir mis les moyens rapidement

    Aimé par 1 personne

    • Comme le disait un ancien de la DGSE hier, sur France Inter, éradiquer EI oui, mais cela ne suffira pas car ils sont présent sur notre territoire et peuvent frapper n’importe ou, toutes les villes, même celle de province sont concernés.
      il appelle ça les zones grise, des zones ou les forces de l’ordre ont énormément de mal à faire leurs métiers, il a même cité des noms de villes dont j’avais parlé lors des attentats du 13/11 et qui m’avait valut des reproches de la part de certains qui disait que je racontai n’importe quoi, (SIC) il serait temps d’ouvrir les yeux.
      Ce brave homme de la DGSE précisait aussi, que cette situation était dû a un profond laxisme des différents gouvernements qui ont préféré laissé faire au nom d’un certain « vivre ensemble » (surtout pas de vague) plutôt que de prendre de vrais mesures.
      on voit aujourd’hui ce que cela donne.
      De toute façon il est trop tard, il faudra vivre avec « ça » désormais…

      J'aime

      • je suis partiellement d’accord avec lui, oui c’est vrai qu’il y a des personnes qui se sont radicalisés mais quand l’état islamique sera anéanti, ils n’auront plus de but et sombreront plutôt dans la délinquance que l’action armée qui n’aura plus aucun sens

        Aimé par 2 people

        • on pourrait en débattre de ça, mais je pense que tu te trompes (hélas) , en région Parisienne nous avons le triste privilège d’accumuler une quantité importante de ces « radicaliser » il en existe aussi en région, bien sur, mais ici on est plus du genre cumulard, donc si l’EI est éradiqué, il y aura des représailles sanglantes, et on risque même d’assister a un certain renouveau un peu comme ce qu’il s’est passé en Algérie.
          je vais redire ce que j’entends (très) souvent et dont on dit que je raconte n’importe quoi, conversation entre 2 jeunes « Moi je suis Français pour le chômage et les allocs, sinon je suis Algérien et la France je la nique, et les belges c’est bien fait pour leurs gueules ».
          entendu pas plus tard qu’hier, que veux tu faire quand tu entends ça ?
          et ce n’est pas à Clichy ou Sevran cette fois, non non, dans ma rue, devant chez moi, comme quoi le mouvement prend de l’ampleur.
          Alors je fais quoi ? je tire a vue quand j’entends ça ? ou je dis, « allons allons, ce ne sont que des jeunes, ça leur passera » ?
          ça, se sont des questions auxquels aucuns politiques n’a et ne répondra jamais.
          c’est a ce demandé s’ils ne souhaitent pas une guerre civile, ce qui les exonèreraient de leurs responsabilités.
          je me poses des questions parfois……..

          Aimé par 1 personne

          • non je ne crois pas, ces jeunes dès qu’ils vieillissent et ont des enfants se rangent et s’assagissent, plus de 80% des français issus de l’immigration travaillent et paient leurs impôts et veulent la paix et la sécurité pour eux et leurs familles, faut pas généraliser trop hâtivement, et si on donnait du travail aux autres ça irait beaucoup mieux, y a pas longtemps j’entendais le président du RCT, le club de rugby de Toulon, qui disait que si on donnait un CDI à tous ces jeunes y aurait plus de problème, le chômage a toujours crée des problèmes sociaux, ça s’set toujours vérifié au cours de l’histoire.
            L’Allemagne que l’on cite toujours en exemple, a une communauté d’immigrés à majorité Turque depuis longtemps et ils n’ont pas eu ces problèmes car il y a moins de chômage.
            Pour le règlement politique, nos gouvernants ne sont pas à ce point cyniques, n’exagérons rien, on ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque personne, je ne vois pas autre chose que d’intervenir militairement en Syrie – Irak, faire du renseignement, et de renforcer les contrôles intérieur, et extérieur aux frontières, après on ne pourra jamais arrêter un fanatique, même les israéliens, qui sont loin d’être laxistes niveau sécurité, n’arrivent pas à arrêter les attentas… il faut donc régler le problème à la source c’est la seule solution

            Aimé par 1 personne

            • D’une manière globale je serais d’accord, par contre tu cites l’Allemagne qui n’a jamais eu de problème avec les turcs, c’est oublier un peu vite ce qu’a fait le gouvernement Kolh dans les années 80, « Vous avez 48 h pour quitter le pays leurs avaient-il dit »
              2 millions de turcs sont partit « précipitamment », ce qui à calmé les esprits Allemands à l’époque, mais Kolh lui, en souhaitait beaucoup plus de départ « L’Allemagne n’a pas vocation à être une terre musulmane » disait-il.
              mais c’est un autre sujet.
              Donner du travail à tout le monde, oui, c’est sur, mais c’est impossible et ça ne date pas d’hier, les chiffres de l’Insee* parle d’eux même, il y a (environ, chiffres a revoir) 34 Millions de personne en âge de travailler et 20 Millions de poste en France
              le calcul est vite fait il me semble.
              et ça les politiques de tout bords le savent très très bien. Alors ? on fait quoi ?
              et surtout que font-ils ?

              *
              (les chiffres de l’Insee ne sont pas disponible pour le grand public, sauf à payer assez cher pour les obtenir, ou ceux qui sont diffusé après contrôle. Pourquoi puisque c’est un organisme publique ?)

              Aimé par 1 personne

  2. Vos deux avis Marc et Pendragon sont tout à fait à entendre et à réfléchir. Avez-vous écouter ce matin, sur France Inter, l’émission du borre-out, sur le management particulier du harcélement moral, en technique de gestion des problèmes de personnels en « trop » dans une entreprise. L’interlocuteur et auteur d’un livre sur sujet, a judicieusement indiqué (ce que dit en d’autres mots Pendragon), qu’il y avait plus d’employés que de postes, en entreprise. Donc, une des techniques est de conserver son personnel, le payer et surtout ne pas lui donner de fonction, ou de boulot, ou de travail ! Démolie, j’ai été, car je me suis retrouvée dans deux de mes emplois, dont l’un s’est achevé, l’année dernière en mars. Je suis au chômage, à mi-temps, mais une chose est sûre que je veux plus revivre cela ! Où est donc la solution ?
    Il est vrai que l’ignorance, l’inculture, le lâcher prise dans l’éducation tant civique que scolaire sont un des éléments de course au vide que nous vivons actuellement.
    L’agression que vous vivons dans ces attentats, existe également au quotidien, dans l’attitude régulière du « moi d’abord », dans la relation avec les autres, dans la conduite automobile, dans la marche quasi guerrière du passant sur un trottoir, qui vous passerait bien au travers si vous ne cédez pas le passage. Je suis dégoutée de voir et constater cela à tout instant. Et pourtant, pour un parisien comme vous, je vis à la campagne.
    Je croyais, rêveuse et innocente que j’étais, que mon avenir serait dans une société riche, épanouie, et veillant sur l’autre. Quelle connerie !
    Attendez de voir ce que nous réserve le système de santé. Tout s’installe subrepticement, la pyramide est en installation. Nous serons soigné que si cela s’avère rentable pour la société, mais absolument pas dans un but humanitaire. Je travaille dans ce milieu, et je vois comment cela évolue, depuis, disons une petite dizaine d’années. Courage, nous n’avons vu qu’une partie de l’iceberg.
    Aujourd’hui, j’étais mal dans ma vie et dans mon boulot. Ecoeurée et triste.

    Aimé par 2 people

    • Tu as entièrement raison, c’est un grand retour en arrière que nous vivons, du moins c’est comme ça que je le ressens et à tout les niveaux dans la société. Et comme tu le dis si bien le système de santé, alors ça oui, mais ça a déjà commencé depuis un bout de temps ça la rentabilité, et ce n’est pas finit, tu as du fric, tu te soigne tu n’en as pas hé bah on peut rien pour toi.
      J’ai l’impression parfois, souvent en fait, que la classe dirigeante souhaite nous ramener au 19eme siècle, celle des grands patrons, et toi, pauvre ouvrier ou salarié, et bien tu te contentes de ce que ton seigneur et maitre veut bien te donner, une sorte de semi-esclavage quoi, comme avant 1936.
      d’un autre coté je me dis qu’actuellement on en est pas très éloigné non plus de ça, mais on a encore un tout petit peu de marge de manœuvre mais pour combien de temps ça ?

      Aimé par 1 personne

    • Suis d accord. .travaillant dans milieu médical. ..médecine à 2 vitesses existe depuis longtemps dans le public. ..les consultations eues rapidement, une heure de consultation dans le cadre hôpital public mais consultation privéea 150€ , si vous prenez même consultation mais en public ce sera plus long le rdv , moins cher bien sur et 1/4 h de consultation…l ai vecu .
      Cela dit je travaille dans le privé et cela devient. ….les chambres sont équipées tv , wifi , et appelées Solo plus ….alors seul , croissant le matin , plateau de meilleur qualité, douche individuelle. ..etc …mais vu le prix de la chambre.t …lol…
      Les autres services et bien plateau normal , pas de croissant, wifi payante chère. ..tv idem…..
      Inadmissible …rentabilité

      Aimé par 1 personne

      • J’en sais quelque chose de ce que tu racontes pour l’avoir vécu en cardio… la fois ou on devait me poser un holter, refus de mon 100%, pas de sous pour payer, allez zou dehors !!!!
        et après ces types là se prétendent médecin ???
        chercher l’erreur 😆

        Aimé par 1 personne

    • Non il n’y a pas de mots, quant à l’actualité je ne la suis plus. enfin rarement.
      le pourquoi d’une telle situation ?
      je pense qu’il s’agit de politique, mais plus de politique politicienne, histoire de servir les intérêts uniquement de certains, c’est à vomir.
      Mais ce n’est pas nouveau, ça fait très longtemps que c’est comme ça, sauf qu’en ce moment ça prend des proportions planétaire.
      toutes les valeurs qui faisaient l’unité des pays est foulé aux pieds aux nom du fric.
      et quand on voit comment nos politicards véreux gèrent ça….
      non, c’est pas joli joli, moralité, si tu ne veux pas avoir une crise de nerfs a chaque fois que tu regarde la télé, ne la regarde plus 🙂 c’est ce que je fais 🙂
      Bisousssssssssssssssssssssssssssss

      J'aime

    • Pour moi la télé c’est devenu ce que De Gaule appelait « l’opium du peuple »
      un truc qui sert a manipuler les masses et les endormir, il font la même choses maintenant avec les réseaux sociaux, c’est pour ça qu’aujourd’hui la politique se fait sur twitter.
      je me demande jusqu’où ils sont prêt a aller.
      Non, décidément, la société telle qu’elle devient ne me convient pas du tout…
      Triste constat
      mais Bisousssssssssssssssssssss malgré tout 🙂

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.