Le chat de Schrödinger


J’avais promis a notre reporter de l’impossible 🙂 , j’ai nommé Axelle Fox, de lui faire une photo
du chat de Schrödinger, étant plongé en ce moment dans un délire quantique, hé bien voilà.

Je tiens à préciser que le chat n’a subit aucuns sévices pendant cette prise de vue à haut risques.
la constellation de Véga non plus d’ailleurs, tout le monde va bien.

le chat de Schrodinger

Publicités

22 réflexions sur “Le chat de Schrödinger

  1. Bon j’ai essayé de décripter l’explication Wiki, rien compris, nada, le vide, l’aspiration de mon reste de neurones. Alors je me transpose vers une autre exo-planète (je crois avoir entendu ce mot quelque part). Attention, allumez les fusées de décollage. Zouououou c’est parti ! 😆

    Aimé par 2 people

      • Et oui…quand ma fille etait en biologie a la Fac …2 années de physique quantique aie aie …maintenant c est autre chose comme Fac ….hihihihi elle fait du japonais( langues étrangères. )..ettt ohhhh !!! quel est le mieux ??? Me le demande sérieusement quand on voit que les japonais ont 3 écritures différentes. …lol…pas lol..et vu les idéogrammes et tout le reste. ..Wouahh. …

        Aimé par 1 personne

        • Le Japonnais à l’avantage d’être compris, au moins par les Japonais eux-même
          pour ce qui est de la physique Quantique, même ceux qui l’on inventée ne la comprenne pas, c’est plus difficile à appréhender comme matière d’études déjà 🙂
          bien que le japonnais reste difficile aussi.
          de toute façon tant que la science n’aurat pas avancée tout ça restera du Chinois pour beaucoup de monde 😆 😆

          Aimé par 2 people

          • Ahhhh …!!! shinde kudasai…..la physique quantique …hihihihihi ca c est un mot que ma fille m a appris. …
            Très très très très difficile japonais. …oui eux seuls peuvent se comprendre. ..non heureusement mais quand on dit français très dur .et bien les langues asiatiques ….aie aie aie. …
            Shinde kudasai. …grrr

            Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.