Blois, une histoire de degrés et de mollets


Proverbe à destination des touristes voulant visiter Blois
« C’est au pied du degré que tu prieras pour avoir de bons mollets »

A Blois les escaliers s’appellent des degrés, le degré est une marche composant un escalier. (Larousse)

il y a les petits degrés et les grands degrés qui permettent la communication entre la ville haute et la ville basse.

qu’elle est la différence entre les petits et les grands ?
aucune idée, ils sont juste « énorme » quel que soit leur appelation

Quand on arrive au pied de « ça », en début de journée, on rigole, tranquille, cool…
mais quand on se les aient farcis toute une journée, on à juste envie de faire demi-tour, mais on ne peut pas, car pour rentrer il faut passer par là, et pas d’ascenseur de ville ici.

Et ne vous fiez pas aux apparences, arrivé au niveau du mur en haut, ça tourne et ça continue 🙂

Petits degrés Saint-Honoré, les grands existent aussi et sont dans la continuité de ceux-ci , avis aux amateurs 🙂

_DSC4250

Publicités

28 réflexions sur “Blois, une histoire de degrés et de mollets

  1. ah ces degrés ! Epouvantable souvenir ! Mais pour qui aime visiter les vieilles villes et avoir accès à des lieux chargés d’histoire, il faut savoir faire ds sacrifices et souffrir un peu (beaucoup !)
    Je me souviens avoir emprunté l’escalier Denis-Papin et, quand je suis arrivé au sommet, je n’avais plus le courage de tenir mon appareil photo pour prendre des clichés. Puis, plus tard, je me suis offert les grands degrés Saint-Louis mais je n’ai pas regretté quand j’ai vu les jardins et la vue sur la cathédrale. Heureusement pour moi, j’avais 25 ans de moins et la passion pour la photo et les lieux historiques l’a emporté ce qui m’a poussé à emprunter les petits escaliers qui mènent au château.
    Mine de rien je n sais combien il y a d’escaliers dans Blois ni combien de degrés en en tout mais je peu certifier une vérité : « ils étaient fous ces Blésois ! »
    Tout de même, Jacques Lang, quand il était maire-ministre aurait pu faire quelque chose non ? Il a pensé aux malheureux qui souffrent d’asthme et de problèmes musculaires ?

    Aimé par 1 personne

    • L’escalier Denis Papin est un incontournable
      Saint louis aussi, mais ce ne sont pas les plus grands 🙂
      On est pas obligé de les prendre non plus mais alors ça fait faire un sacré détour
      Quand à « Jack » je ne sais pas ce qu’il fait mais je me rappelle qu’il parlait de Blois avec passion.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.